Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2004
Laure Adler, toujours pas fatiguée de casser France Culture, vient de virer Benasayag, pas assez à gauche, trop altermondialiste. Comme ça on sait que l'altermondialisme n'est pas de gauche, ou que la gauche n'est pas altermondialiste.

Je ne suis pas altermondialiste mais j'aimais bien les chroniques de Bensayag, toujours drôles, inventives. Et puis lui au moins n'avait pas résisté pour de rire dans les salons du 6° arrondissement, c'est peut-être ce qui lui donne si mauvais genre.
Ce matin en m'habillant, je pensais à mon top musical, je m'amusais à en faire une liste alphabétique, A pour Albinoni, B pour le 4° concert de Beethoven ou Borodine, Le Prince Igor ? C pour la 9° Leçon de Ténèbres, de Couperin... au P je songe à Roméo et Juliette, à cette marche des Montaigu/Capulet... J'allume la radio sans y penser, sur France Musique, la suite de piano que Prokoviev a tiré de son ballet. Je souris, je pense à ce "clin d'oeil des anges." Ou alors est-ce que cela signifie que par moment, Dieu est content de moi ?
"Au cours de la conversation, j'appris un bon moyen pour essayer de voir si une femme était vierge ou non, en lui mettant autour de la tête une ficelle dont les extrémités se rejoignent sur son nez : si elle ne l'est pas, elles se rejoindront très loin du nez."


"Mythologie. Le secret de l'Odyssée et de son influence, c'est qu'elle est une allégorie de la vie humaine. Elle est essentiellement animée par cette réalité primordiale qui se cache dans le symbole de Charybde et de Scylla. L'homme sur lequel pèse la colère des dieux est placé entre deux dangers, dont chacun tend à surpasser l'autre en horreur. De même dans les batailles d'encerclement il se trouve pris entre la mort subie en combattant, et la mort en captivité. Il ne lui reste plus que l'étroit et redoutable passage qui se glisse entre les deux."