jeudi 29 juillet 2004


"rappelez votre courage, bannissez la tristesse et la crainte ; peut-être de cela même nous sera-t-il doux quelque jour de nous souvenir"..."Restez fermes, gardez-vous pour les jours du bonheur."

dimanche 25 juillet 2004

Vu le volet III de Harry Potter, enfin !
Il y a deux sortilèges que je lui envie particulièrement : celui du patronus, et celui qui remonte le temps. Pour moi aussi, trois tours suffiraient, un par années passées.

jeudi 22 juillet 2004

Répéter trop souvent à quelqu'un qu'il a de la chance, n'est que la forme bienveillante de l'envie, c'est-à-dire la formulation d'un voeu secret, celui de le voir échouer, pour finir.

samedi 17 juillet 2004


"Je pense que celui qui raconte des histoires devrait toujours avoir quelqu'un à qui les raconter, et c'est ainsi seulement qu'il peut se les raconter à lui-même."


mercredi 14 juillet 2004

Non pas de matin
ni nuit ni soucis

mon envergure et celle de l'aigle

La soif d'ombre de l'heure méridienne

Non pas cet été
ni mort ni ombre ni taureau sacrifié sang et lumière
Le midi de l'Ange, voilà ce qui sera

enfin l'heure de la colombe pâle
La fraîche heure du soir
chemins de blé hâché

s'enfuir s'enfuir
nomade les pas embrumés

nous fuirons étoiles au front

demain demain d'azur et d'envie

mardi 13 juillet 2004

Mon amour, je pense qu'on devrait
partir maintenant

le temps est devant nous, il s'attardera
pour nous prendre

c'est comme si la terre
était devenue trop étroite pour nous deux

et qu'il fallait partir
je ne sais où

mais là nous serons seuls, une seule
poignée de poudre ensemble.


Claude Esteban
Morceaux de ciel, presque rien,collection Blanche

dimanche 11 juillet 2004


"- Je n'entends pas paraître humble. J'aime que des choses arrivent, dont je suis seul à savoir qu'elles sont mon oeuvre.
- Cela ne change rien à l'affaire, mon ami, dit Nicétas. Avec indulgence, j'avais suggéré que tu voulais être le Prince du Mensonge, et maintenant tu me fais comprendre que tu voulais être le bon Dieu."


samedi 10 juillet 2004


"Il me semblait exister seulement parce que le soir je pouvais raconter ce qui m'était arrivé le matin."


vendredi 9 juillet 2004


"Quand un secret est déposé chez quelqu'un de sûr et de discret, il n'est pas exposé à être divulgué, bien que ce soit préférable de ne pas en parler et que n'importe quel secret ne résiste pas au partage entre deux personnes qui le connaissent et en confèrent continuellement l'un avec l'autre. Si deux en parlent, nécessairement un troisième en sera informé par l'intermédiaire de l'un des deux. Lorsqu'il sera partagé par trois personnes, un grand nombre d'autres le connaîtront et s'occuperont de son éparpillement, de telle sorte que son premier possesseur ne pourra plus le nier et prétendre ne pas être concerné par cela. C'est comme un nuage divisé en un grand nombre de lambeaux dans le ciel. Si l'on veut en nier l'existence, quelqu'un dira : "Voilà un nuage découpé en beaucoup de portions ; personne n'a la possibilité d'affirmer qu'il n'existe pas."


samedi 3 juillet 2004

La salle du Louvre consacrée aux sculptures étrangères (cette idée de séparer les nations, surtout pour le gothique international, enfin...). Vierges et Christs allemands, italiens, albâtres anglais. Ces Vierge de douleur. Toute la douleur du monde. Tout le silence de la douleur du monde. Quand on est malheureux, il faut être chrétien. L'islam c'est pour les coeurs heureux.

La Rose de Djam (série)

La Rose de Djam II :  La grotte au dragon C'est au cœur du pays yézidi que Sibylle laisse ses compagnons, pour s'enfoncer ...